Actualités

Tombola des factures normalisées : Des chèques de 500 000 à 100 000 francs CFA distribués

Tombola des factures normalisées : Des chèques de 500 000 à 100 000 francs CFA distribués

Tombola des factures normalisées : Des chèques de 500 000 à 100 000 francs CFA distribués

La Direction Générale des Impôts a procédé, vendredi 04 décembre 2020, à une remise de lots aux gagnants de la tombola des factures normalisées suite aux tirages au sort des 16, 23 et 30 octobre, puis du 06 novembre 2020. C’était à l’occasion d’une cérémonie officielle présidée par le Directeur Général Adjoint des Impôts, Justin AGBIKOSSI.

Dans une ambiance bon enfant, les heureux gagnants de ces tirages au sort ont reçu des chèques du trésor public dont les montants varient de 500 000 francs CFA à 100 000 francs CFA. Quant aux gagnants des lots de 50 000 francs CFA et de 20 000 francs CFA, ils bénéficient d’un transfert d’argent par téléphonie mobile.

Pour rappel, les tirages au sort de la tombola des factures normalisées s’effectuent de manière électronique tous les vendredis dans les locaux de la DGI. A chaque tirage hebdomadaire, sont enregistrés cinq (5) lots de 200 000 francs CFA chacun, 15 lots de 100 000 francs CFA chacun, 30 lots de 50 000 francs CFA chacun et 50 lots de 20 000 francs CFA chacun.

Il est également organisé un tirage mensuel qui met en jeu deux (2) lots de 500 000 francs CFA chacun, puis un tirage annuel doté de deux (2) super lots en nature, c’est-à-dire deux voitures d’une valeur unitaire de 25 000 000.

Comment participer à la tombola ?

Pour y participer, vous avez simplement à exiger la facture normalisée après chacune de vos opérations d’achat, et à la conserver. Ainsi, après chaque tirage au sort, vous consultez les résultats qui sont publiés sur le site internet et la Page officielle Facebook de la DGI. Si le code MECeF de votre facture normalisée est tiré au sort, il vous restera qu’à contacter la DGI pour les formalités de retrait de votre lot.

L’organisation de la tombola des factures normalisées est placée sous la supervision de Maître Maxime René ASSOGBA, huissier de justice près la Cour d’Appel de Cotonou, qui assure la transparence du jeu.

Traduire»